top of page
Rechercher

Six dixièmes d'écart...


Vendredi matin, les concurrents du Porsche Sprint Challenge France étaient les premiers à prendre la piste sous un soleil radieux pour 45 minutes de course.

S’élançant de la pole position, Jean Glorieux (Martinet by Almeras) parvenait à conserver l’avantage tandis que Kim André Hauschild (HRT Performance) se faisait déborder par Bashar Mardini (Huber Racing). Ce dernier prenait la tête au second tour avant de devoir abandonner dans la boucle suivante, laissant Jean Glorieux et Kim André Hauschild se battre en tête de la course, échangeant régulièrement de position, Kim André Hauschild parvenant à s’imposer dans le dernier tour avec 6 dixièmes de secondes d’avance sur la ligne d’arrivée avant d’être pénalisé de 5 secondes pour non-respect de la route de course et d’être finalement classé second.

Le premier tour était marqué par un accrochage à la première chicane à l’arrière du peloton et une sortie de piste à la seconde, toujours à l’arrière du peloton, mais au second tour, à la sortie de Mulsanne, Arnaud Pierre (IMSA Performance) qui était en bagarre pour la quatrième place réaccélérait trop tôt, perdait l’arrière de sa voiture et terminait dans le mur ce qui occasionnait la sortie du safety car. Après deux tours, la course reprenait ses droits et tout se déroulait sans incidents malgré d’intenses bagarres entre pilotes jusqu’au dernier tour où, fatigue aidant, un pilote partait en tête-à-queue au freinage du Tertre Rouge, un autre en faisait de même à la sortie des virages Porsche et un troisième partait en survirage et heurtait légèrement une autre voiture à la sortie des virages Ford.

Il était temps que la course s’arrête, les trois premiers au volant de Porsche 992 GT3 Cup étant Jean Glorieux, Kim André Hauschild et John de Wilde (Speed Lover). Nick Jones (Parker Racing) remportait une nouvelle victoire en catégorie 991 GT3 R en terminant huitième, comme lors de la première course. David Sarny (Berto Moteur) réalisait aussi un doublé en 991 GT3 Cup phase II en se classant vingt-septième alors que Daniel Gérarduzzi (DBG Motorsport) remportait le groupe 991 GT3 Cup phase I en se classant trente-troisième, juste devant Frédéric Perriat (Racing Technology) qui s’imposait en 718 Cayman GT4. Enfin, Etienne Garrouste (DS Events), quarantième, remportait le groupe 981 Cayman GT4.

13 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page